8 conseils pour réussir son entretien d’embauche en alternance

Votre recruteur est intéressé par votre candidature et vous convie à un entretien d’embauche pour un contrat en alternance. Pour mieux répondre à cette épreuve, il est crucial de vous préparer, car l’entretien est la phase clé qui vous permettra de convaincre votre interlocuteur.

Au cours d’un entretien, le candidat ne doit en aucun cas lire simplement le contenu de son CV. Votre but est de faire le développement des informations pertinentes pour votre recruteur. En clair, vous devez parler de vous, des expériences que vous avez acquises et favoriser un bon échange entre votre interlocuteur et vous. Parce que l’entretien est un moment de stress, il est très important de se préparer au mieux pour mieux réussir. On vous en dit plus !

Renseignez-vous sur l’entreprise avant la date d’entretien

Vous ne devez absolument pas vous rendre à un entretien pour un contrat en alternance sans vous documenter. En matière d’admission au CFA (Centre de Formation des Apprentis), vous devez vous renseigner sur le contenu, les exigences, le rythme ou les débouchés de la formation concernée, de même que sur les métiers.

Au cours d’un entretien d’embauche en alternance, vous devez être en mesure de répondre à toutes les questions sur l’entreprise : les effectifs, le chiffre d’affaires, les produits, la position concurrentielle, l’histoire, les différents métiers, etc. Pour cela, rendez-vous sur le site web de votre organisme, vous y trouverez majoritairement les informations nécessaires.

Le plus grand objectif de cette préparation est de mieux répondre à la question « Que savez-vous de notre structure ? », ce qui permettra de montrer amplement votre implication.

Prenez surtout de l’avance

Afin d’éviter les potentiels imprévus, l’idéal est de vous rendre sur place 15 à 20 minutes avant l’heure prévue. Pour cela, vous devez d’abord repérer le lieu avant le jour. En effet, la prise de l’avance vous permet de revoir minutieusement vos informations pour une dernière fois. Cela permet également de diminuer considérablement le taux de stress. Plus on est préparé et prêt, moins on stresse.

Veillez à ce que votre présentation soit bien soignée

Que vous soyez une femme ou un homme désirant postuler pour une offre donnée, le soin apporté à votre habillement montre réellement votre motivation. Chers Messieurs, il suffira alors d’oublier pour quelques heures vos bijoux, voyants, piercings ou cheveux gras et d’opter pour un joli costume. En ce qui concerne les femmes, il est conseillé de mettre une jupe ou un pantalon bien seyant accompagné d’un maquillage plus ou moins discret.

En outre, les bonnes manières ne sont pas à négliger. Une fois dans la structure, vous devez vous comporter aussi bien distinctement que poliment envers votre interlocuteur et le reste du personnel.

Optez plus pour un langage corporel

La première impression qu’à votre interlocuteur sur vous reste souvent mémorisé durablement, il convient donc de bien soigner votre premier contact. Au début, n’hésitez pas à échanger une poignée de main franche avec votre interlocuteur tout en le fixant dans les yeux. S’il vous propose de vous asseoir, prenez place en évitant de croiser vos jambes ou vos bras. En discutant, faites un bon usage du langage corporel, essayez de rythmer vos réponses avec de petits gestes.

Comment répondre positivement aux questions ?

Afin de valoriser votre formation, vos parcours et expériences professionnels, vous devez répondre de manière précise et positive aux questions qui vous seront posées. Évitez d’employer les réponses « oui » et « non ». L’exercice ici est de vous arranger pour établir un lien direct avec tout ce que vous avez accompli par le passé et les objectifs de l’entreprise.

Apportez des réponses circonstanciées

Durant l’entretien d’embauche pour un contrat en alternance, vous devez éviter les silences après une question posée. En voulant répondre, fuyez les réponses trop courtes, il faudra les compléter au maximum. En fonction de la question, apportez assez d’informations à votre interlocuteur sans divaguer. Une autre astuce est de mettre en avant les informations recueillies sur l’entreprise lors de la phase de préparation.

« Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ? » : une question piège

Cette question permet à votre interlocuteur de connaître vos sources de motivation et surtout, celles de démotivation pouvant vous amener à rompre un contrat de travail. Aussi, il cherche à connaître le temps que vous envisagez de faire au sein de son entreprise. Dans vos réponses, vous ne devez pas dénigrer un ancien salarié ou votre employeur. Il est également important de ne dévoiler aucune information jugée confidentielle dans votre ancienne entreprise, cela pourrait montrer votre manque de professionnalisme.

Finissez bien l’entrevue

À la fin de l’entrevue, votre interlocuteur vous demandera sûrement si vous avez une dernière question à poser. Si vous avez en tête une interrogation intéressante, n’hésitez pas à vous lancer dans l’immédiat. Dans le cas contraire, dites « non » tout en notifiant que vous êtes en possession de tous les éléments nécessaires et ajoutez que vous avez un grand intérêt pour ce poste. Cette réponse vous permettra de montrer une fois encore votre motivation et donnera une impression positive à votre interlocuteur.

Après votre entretien, l’idéal serait d’éviter tout rappel ou un envoi de mail dans la même semaine. Cela pourrait indisposer votre interlocuteur.